Livraison gratuite dès 39,99 € | Retour gratuit
Besoin d'aide/Infos pratiques

La Gendarmerie Maritime : Un métier, une passion

La Gendarmerie maritime est une composante de la gendarmerie nationale française qui relève du directeur général de la gendarmerie nationale ainsi que du chef d’état-major de la Marine nationale pour ce qui concerne l’emploi de la gendarmerie maritime dans le domaine de sa spécialisation. La gendarmerie maritime fait partie de la nouvelle fonction garde-côte créée en 2010 et placée sous l’autorité du secrétariat général de la mer. Son effectif compte environ 1 100 militaires et elle dispose d’une trentaine de patrouilleurs et vedettes répartis sur tout le littoral ainsi que d’une dizaine d’embarcations pneumatiques armées par les brigades de surveillance du littoral.

Missions

La Gendarmerie maritime assure :

  • Des missions de sauvegarde maritime et de police générale dans les eaux territoriales et la ZEE, sous l’autorité du préfet maritime ;
  • Des missions de police judiciaire sous l’autorité du procureur de la République ;
  • Des missions de protection des établissements de la Marine à terre ;
  • Des missions d’assistance aux personnes en danger

La gendarmerie maritime (GMAR) compte 1157 militaires d’active, dont près de 300 personnels embarqués, qui sont renforcés par 350 réservistes opérationnels. Ses unités sont réparties de la façon suivante :
Carte des unités navigantes
• 1 état-major central
• 3 groupements (un par façade maritime) qui incluent 7 compagnies, 4 patrouilleurs côtiers de gendarmerie (PCG) et 60 unités élémentaires telles que les BAN (Brigade de Base Aéronautique Navale), BSL (Brigade de Surveillance du Littoral), BR (Brigade de Recherches), PSMP (Peloton de Sûreté Maritime et Portuaire), 24 VCSM (vedettes côtières de surveillance maritime).

• Ainsi que onze unités outre-mer présentes dans les DOM-TOM, constituées essentiellement par des unités navigantes : 2 PCG et 5 VCSM
• une section de recherches à Houilles (78) disposant d’un détachement par façade
• un centre national d’instruction à Toulon (83).

Les 1157 personnels de la gendarmerie maritime possèdent une double compétence :
« GENDARME PAR VOCATION, MARIN PAR PASSION »
Ils se répartissent en 60 officiers, 950 sous-officiers, 147 GAV.
Formation spécialisée, la gendarmerie maritime se distingue par les différentes technicités de ses militaires : chefs de quart, mécaniciens, électriciens, plongeurs, motocyclistes, maîtres de chien, pilotes d’embarcation, officiers de police judiciaire.

Au contact direct des professionnels de la mer mais aussi des plaisanciers, les gendarmes maritimes aident, conseillent et participent à la surveillance des différents espaces protégés qui représentent 20 % de l’espace maritime français ; ils contribuent à la protection de l’environnement notamment par les investigations qu’ils peuvent mener dans les enquêtes de flagrant délit de pollution maritime, constatées par les surveillances aériennes de la marine nationale ou de la douane.
Dans le cadre européen de la préservation de la ressource halieutique, la gendarmerie maritime procède chaque année à plus de 5 000 contrôles de police des pêches dont environ 40 % en mer. La police des pêches inclut également un volet « délinquance financière » ; cette action se prolonge outre mer avec la lutte contre la pêche illégale, non déclarée, non réglementée (INN).

Nous serions ravis de connaître votre avis

Laisser un commentaire

SNR SÉCURITÉ
Logo
Compare items
  • Total (0)
Compare
0